Elisabeth

Construction d'une Villa vue mer

MAX_4324.JPG

Vence - 06140

-

Surface plancher : 300m²

Maîtrise d'ouvrage privée

-

Montant des travaux : NC

-

Mission :

Etudes en cours

Axo général texturé.jpg

Matériaux

 

Pierre de Fontvielle

Menuiserie intérieure

en chêne français

Parquet chêne massif

Béton teinté

Terre cuite (handmade)

Enduit à la chaux

MAX_4323.JPG
210804_Elisabeth_APD 5.jpg

Le site offre un panorama sur le cap d’Antibes et Saint Paul de Vence, que la maitrise d’ouvrage souhaitait en profond dialogue avec le bâtiment.

La réflexion sur ce projet s’est ensuite basée sur la matérialité, le mode de construction du bâtiment et une éthique écologique propre à l’agence. Désireux de concevoir une architecture pérenne et inscrite dans un langage constructif local, le projet s’est tourné vers une maison en pierre massive. Cette identité se retrouvera à l’intérieur par l’emploi de matériaux naturels et bio-sourcés. 

Cette volonté de l’usage de la pierre sur ce projet révèle la volonté de l’agence à valoriser le patrimoine et le savoir-faire local, confirmé par la maîtrise d’ouvrage.

La construction s’organise donc sur un principe de volumes décalées venant s’ouvrir sur un paysage se dévoilant au fur et à mesure. Ces décalages permettent alors des jeux entre les espaces, entre l’intérieur et l’extérieur. 

Plan Elisabeth.png

Le projet s’inscrit dans le site en composant avec la pente, qu’il souligne et révèle. 

Les volumes sont rationalisés pour permettre la continuité du sol en évitant les différences de niveaux, en jouant avec la topographie. 

L’imbrication de chaque volume génère des perspectives, tantôt sur le grand paysage, tantôt sur des éléments singuliers du site comme un majestueux chêne centenaire. A chaque programme son espace et à chaque espace sa relation au paysage, proche ou lointain.
Ce jeu de volumes fabrique un espace séjour en L , s’ouvrant largement au sud et à l’Ouest sur le village et la mer. 

210804_Elisabeth_APD 4.jpg
210804_Elisabeth_APD 2.jpg

Plusieurs lieux viennent ponctuer les parcours et créer des sous-espaces, entretenant une relation étroite entre l’intérieur et l’extérieur.
Depuis l’entrée, un patio ouvert au Sud offre une perspective sur la piscine faisant un trait d’union avec le grand paysage. Depuis la cuisine on redécouvre le chêne. 

Le salon, pensé comme un belvédère, profite d’une double hauteur offrant une véritable générosité de volume. 

La méthode constructive génère une rigueur qui va définir le projet dans la composition des volumes, des percements et dans sa perception. La pierre retenue est la pierre de Fontvielle, chère à Fernand Pouillon. De couleur crème et légèrement granitée, elle composera l’ensemble des façades du projet. 

La maison reprendra ainsi les teintes de son environnement naturellement brun et ocre. Le traitement des joints à bord vif renforcera l’homogénéité de traitement de la matière. 

Les couvertures seront végétalisées afin de se fondre dans le grand paysage et profiter des qualités de régulation thermique d’une épaisseur de terre. 

Pour venir lier les différents volumes et protéger du soleil d’été, une grande protection solaire viendra recouvrir les terrasses. 

Les menuiseries seront traitées en aluminium de teinte beige avec de rentrer dans la colorimétrie de la pierre. 

210804_Elisabeth_APD 1.jpg